Accueil | édito

Le coup de coeur artistique du mois

26/03/2015

Certains seront d'accord avec moi, pour d'autres ce sera peut être une découverte des plus réjouissantes, mais dans tous les cas, je ne peux croire que l'écoute de cet enregistrement laisse insensible…
Concert in Köln - Keith Jarrett - 24 janvier 1975

Pour la petite histoire (ou peut être la Grande..), il s'agit d’un concert entièrement improvisé donné à l'Opéra de Cologne, en Allemagne (alors RFA) alors même que le maestro (âgé seulement de 30 ans !) hésita ce jour-là à monter sur scène, contrarié par la qualité du piano qui n'était pas celui qu'il avait demandé (d'après les avertis, Keith Jarrett est de réputation difficile eu égard à son perfectionnisme…)

Les premières notes, données à 23h30, sont celles de la sonnerie de rappel de la salle (telles celles du carillon de Vendôme que nous actionnons les soirs de spectacles pour vous inviter à rejoindre le théâtre…) puis s’ensuivent  66'05 minutes de pure poésie musicale…

Au-delà des 1 400 auditeurs littéralement « sidérés » ce soir-là et des 3,5 millions d’acheteurs du disque depuis sa sortie, nombreux sont ceux qui comme moi considèrent qu’il s’agit d’un chef-d’œuvre unique, inclassable et d’une beauté absolue (et oui, rares sont les œuvres qui peuvent laisser s’exprimer l’emphase sans dissimulation...)

Alors pour reprendre l’anaphore de mon collègue Edouard lors de son édito consacré à Antigone en octobre dernier, et parce qu’il ne s’agit là que de sensations personnelles…

J’aime ce concert :
- parce qu’il incarne totalement l’essence du jazz, faite d’énergie et d’imagination (les deux éléments primordiaux de l’improvisation à mon sens)
- parce qu’au-delà du jazz, en tant que pianiste « classique » de formation, j’y vois une sorte de synchronisme musical, transcendant les genres, écoles, chapelles et autres tendances
- parce qu’au-delà des notes, j’entends le souffle vital de l’artiste dans un élan de pur partage et d’osmose avec un public maintenu en haleine
- parce qu’au-delà de la musique, je suis transportée dans un univers à part entière, mouvant et intemporel qui m’extrait de ma propre mortalité
- parce qu’au-delà d’un « spectacle vivant », cette œuvre, inscrite dans notre patrimoine culturel universel, m’unit à l’humanité entière d’hier et d’aujourd’hui
- parce qu’au-delà du triste abandon de mon cher complice à l’adolescence, je suis grâce à cette œuvre réconciliée à jamais avec cet instrument et sa gamme infinie d’émotions
- parce qu’à travers cet album je comprends cette capacité que seul l’art a de « sublimer »  notre si prosaïque réalité…
- parce qu’il me rappelle enfin, et ca fait du bien, que je suis avant tout un être sensible

Ce sont des moments rares, d’une extrême intensité, que nous donnent à vivre certains artistes et c’est bien pour cela que je suis toujours empreinte d’un respect presque sacré et d’une admiration juvénile pour ceux qui me permettent de trouver un havre de paix même lorsque la vie nous apparaît parfois dans toute sa violence.

Keith, Forever.

Et présents également depuis longtemps déjà : Baptiste, Ahmad, Yaron, Brad* et plus si le cœur vous en dit ? J’ai encore de la place dans le cercle de mes pianistes préférés…

* Baptiste Trotignon, Ahmad Jamal, Yaron Herman, Brad Meldhau

 

Pauline STAES

Chargée de communication.

Tous les éditos

Rechercher

Ecrit par Edouard Clément - 14/05/2019

Que vive Notre-Dame de Paris !


Nous avons tous été sidérés et profondément tristes devant les images de l’incendie de la cathédrale de Paris le 15 avril 2019. Des flammes immenses jaillissant de la charpente de la nef et la flèche du transept qui tombe comme une torche géante en provoquant l’effondrement d’une partie de la voûte. Les pompiers de Paris semblaient minuscules en haut de leurs échelles tout comme leurs gerbes d’eau. Ils ont combattu toute la nuit.


Nous avons tous déjà vu ou visité Notre-Dame de Paris, comme des millions de touristes du monde entier. Elle est le symbole de Paris. Que nous soyo [...]

07/09/2018 Abonnez-vous à la saison culturelle 18/19! Toute l'équipe de L'Hectare vous accueille au Minotaure du lundi au vendredi de 13h30 à 18h, et les 1er et 3ème samedis de chaque mois de 10h à 12h.
ABONNEZ-VOUS
//////////////////////////////////////////////////
13/12/2017 La billetterie du Minotaure est exceptionnellement fermée ces mercredi 13 et jeudi 14 décembre. Nous vous remercions de votre compréhension.
Fermeture exceptionnelle
//////////////////////////////////////////////////
29/11/2017 BIENTOT NOEL! Choisissez parmi toute la programmation 17/18 un cadeau d'émotion ! Prévoyez de réserver avant le 22 décembre, la billetterie du Minotaure sera fermée du 23 déc. au 6 jan. inclus..
Réservez vos places
//////////////////////////////////////////////////

Ateliers Cirque |
//////////////////////////////////////////////////
Bulletin Inscription Ateliers Cirque |
//////////////////////////////////////////////////
Programme AOSF 2019 |
//////////////////////////////////////////////////
Karaoke |
//////////////////////////////////////////////////
Mue |
//////////////////////////////////////////////////

[Dernières vidéos]
[Derniers extraits audios]

//////////////////////////////////////////////////