Accueil | édito

L'art de la guerre...

31/01/2019

 

L’art de la guerre…

A l’automne dernier, l’artiste anglais Banksy procédait à l‘autodestruction d’un de ses tableaux à l’issu d’une vente aux enchères ayant atteint la somme exorbitante de plus d’un million deux cent mille euros. Cette œuvre partiellement détruite a soudain pris de la valeur. Quelle ironie !
L’artiste en révélait quelques jours après les secrets de fabrication.
https://www.youtube.com/watch?v=RCF-GFVN8_U
Pour ma part j’y vois le symbole de l’enfance broyée. Le ballon rouge sang, plastique consommable reste intact sur la toile et prend plus de valeur que lorsque la petite fille l’accompagnait…

Artiste majeur du « street art », graffeur dont le mythe est construit tant sur son anonymat que sur l’originalité de ses œuvres, Banksy clive l’opinion. Commercial avisé travaillant à faire monter sa côte sur le marché de l’art pour certain, il est un génie poétique et un humaniste pour les autres.

L’intérêt que je perçois dans ce travail réside dans le paradoxe qu’il propose. Nous sommes tous individuellement convaincu du bien fondé de notre pensée et par nos actes nous assumons nos singularités. Banksy nous interroge à travers des œuvres dans lesquelles il affirme son opinion ou à travers une poésie urbaine, jamais innocente, toujours décalée.
A-t-il plus raison que d’autres dans ce qu’il affirme? Certainement pas et lui-même le sait bien.
Dans un livre d’entretiens, il raconte une anecdote concernant l’un de ses graffiti les plus célèbres « Love is in the Air (Flower Thrower) » réalisé en 2003 sur le mur qui sépare Israélien et Palestinien.
Il représente un homme en noir et blanc masqué lançant un bouquet de fleur coloré.
Un habitant voyant son œuvre lui dit qu’il embelli le mur.
L’artiste le remercie.
L’habitant lui assène alors : « Nous ne voulons pas que ce mur soit beau. Nous ne voulons pas de ce mur. »

Ses œuvres ornent toutes les capitales du monde. Monumentales parfois, pour affirmer un point de vue militant, ou très discrètes, offertes aux regards des passants attentifs pour suggérer un instant de poésie dans la ville. J’aime regarder ce que produit Banksy, à chaque voyage, je regarde sur internet si ma destination me permettra d’espérer voir une de ses peintures.

Malheureusement son œuvre en hommage aux victimes du Bataclan a été dérobée en cette fin janvier et je n’aurais probablement aucune chance d la voir un jour. https://www.connaissancedesarts.com/actualite-2/vol-de-loeuvre-de-banksy-au-bataclan-11113423/

Autre controverse les expositions rétrospective de l’artiste, notamment la prochaine de Paris, n’ont pas le consentement de l’artiste qui affirme : « Je ne facture pas les gens pour voir mon art, à moins qu’il n’y ait une grande roue de fête foraine ».
https://hypebeast.com/fr/2019/1/banksy-exposition-paris-musee-polemique-reponse-interview

Banksy est un personnage mythique qui depuis de nombreuses années suscite la curiosité. Il permet à chacun de s’identifier de par son anonymat.
Il est pour moi un symbole, parmi tant d’autre, de ce qu’est un artiste : quelqu’un qui suscite une émotion et une attention au monde parce qu’il provoque un acte essentiel d’humanité.

A consulter :
http://www.banksy.co.uk/
http://www.banksy-art.com/

 

Tous les éditos

Rechercher

Ecrit par L'Hectare - 05/09/2019

Être au service de la population de son territoire d’implantation c’est la mission de service public des arts et de la culture que doit mettre en œuvre un opérateur tel que l’Hectare.

Depuis plus de 20 ans déjà, notre délégataire assume pleinement cette fonction d’abord au service de la Ville de Vendôme, puis de la CPV, et aujourd’hui de la Communauté d’agglomération Territoires Vendômois. Les multiples actions entreprises dans les champs de l‘éducation artistique et culturelle par la Scène conventionnée sont une véritable valeur ajoutée, à toutes les politiques de notre agglomération.

Une nouvelle sais [...]

05/09/2019 Abonnez-vous à la saison culturelle 19/20 ! Toute l’équipe de l’Hectare vous accueille au Minotaure du lundi au vendredi de 13h30 à 18h et les 1er et 3e samedis de chaque mois de 10h à 12h.
ABONNEZ-VOUS!
//////////////////////////////////////////////////
08/07/2019 Les bureaux de l'Hectare seront fermés du vendredi 26 juillet au lundi 26 août. Nous vous souhaitons un bel été et auront le plaisir de vous retrouver à la rentrée !
Fermeture estivale
//////////////////////////////////////////////////
07/09/2018 Abonnez-vous à la saison culturelle 18/19! Toute l'équipe de L'Hectare vous accueille au Minotaure du lundi au vendredi de 13h30 à 18h, et les 1er et 3ème samedis de chaque mois de 10h à 12h.
ABONNEZ-VOUS
//////////////////////////////////////////////////

Appel à projets |
//////////////////////////////////////////////////
1920_Programme |
//////////////////////////////////////////////////
1920_BulletinAbonnement |
//////////////////////////////////////////////////
01_Minimal Circus |
//////////////////////////////////////////////////
04_Temps Modernes |
//////////////////////////////////////////////////

[Dernières vidéos]

//////////////////////////////////////////////////
[Derniers extraits audios]

//////////////////////////////////////////////////